La modularité et les troubles musculo-squelettiques

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les mondes du travail étant soumis aux mêmes impératifs de qualité et de rentabilité, la modularité est désormais un acteur essentiel de la vie au bureau.

La raison ne se situe pas que du point de vue des coûts, mais aussi, comme nous l’évoquions plus haut, du potentiel ergonomique des solutions modulables. Il est prouvé, notamment par des études de l’INRS, qu’un poste de travail mal adapté, notamment dans ses dimensions, à son utilisateur est un facteur puissant vis-à-vis des troubles musculo-squelettiques. Comme une surface de travail peut être très coûteuse selon l’activité exercée, il n’est pas envisageable pour un chef d’entreprise de se doter de postes aux dimensions taillées sur mesure pour chaque membre de son personnel. D’où l’intérêt d’un établi d’atelier à hauteur réglable, par exemple, afin de tenir compte de la « variabilité morphologique des opérateurs » (norme EN ISO 14738). La recherche de la modularité est l’une des clés de l’ergonomie et donc, par corollaire, de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail.

En plus de ses intérêts évidents concernant la santé de l’utilisateur, un poste de travail modulable présente aussi des avantages pratiques en termes d’efficacité. Ainsi, en limitant les postures forcées ou inconfortables, l’employé gagne en productivité et en bien-être ; une position confortable et naturelle diminue le risque des faux mouvements et augmente donc la sécurité du poste. Enfin, l’INRS recommande que l’optimisation de l’espace de travail ne se fasse pas aux dépends de la mobilité accordée à l’utilisateur. Un poste trop étriqué présente de nombreux inconvénients, tant du point de vue logistique que du point de vue de la sécurité. Attention donc à éviter une optimisation excessive de l’espace.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »